Avez-vous lu ? Blanchet V. (2017), «We make markets». Le rôle du salon Ethical Fashion Show dans la catégorisation de la mode éthique

Recherche et Applications en Marketing, 32(2): 26-45.

 

Résumé

Les catégories participent à la construction des marchés en définissant les producteurs, les consommateurs et les produits substituables. Jusqu’à présent, la littérature sur le sujet s’est concentrée sur les effets des catégories au détriment de leur émergence. Cette recherche comble cette limite en étudiant le rôle du salon Ethical Fashion Show dans la formation de la catégorie mode éthique. Sur la base d’une analyse qualitative d’entretiens, de données secondaires, d’observations et d’objets, elle analyse les pratiques visant à formaliser le projet critique de la mode éthique, à définir ses principes et à diffuser la catégorie. L’article offre quatre contributions. Il révèle le rôle de la critique dans l’émergence des catégories. Il montre que leur contenu est façonné par des pratiques de purification et d’hybridation. Il éclaire le rôle des porte-paroles dans la diffusion des catégories. Enfin, en s’inspirant de la théorie de l’acteur-réseau, il théorise la catégorisation comme un processus de traduction.

 

Abstract

Categories participate in the construction of markets by defining their producers, consumers and substitutable goods. Until now, research on categories has mainly focused on their effects, overlooking questions relating to their emergence. This article fills this gap by studying the role of a trade fair, the Ethical Fashion Show, in shaping ethical fashion. Based on a qualitative analysis of interviews, secondary data, observations and physical objects, it studies the practices aimed at elaborating the critical project of ethical fashion, defining its principles and diffusing the category. Four contributions stem from this research. First, it reveals the role of critiques in the emergence of categories. Second, it shows that their content is shaped by practices of purification and hybridisation. Third, it highlights the role of spokespersons in the representation of categories. Fourth, drawing on actor–network theory, it theorises market categorisation as a process of translation.

Blanchet V. (2017), «We make markets». Le rôle du salon Ethical Fashion Show dans la catégorisation de la mode éthique. Recherche et Applications en Marketing, 32(2): 26-45.

Avez-vous lu ? Vincent Chabault, Sociologie de la consommation, Dunod, 2017

Cet ouvrage offre un décryptage sociologique de la consommation en l’envisageant avant tout comme une pratique sociale. Véritable synthèse des approches théoriques classiques et des recherches contemporaines, il apporte un éclairage sur les récentes évolutions des pratiques d’achat (commerce en ligne, consommation collaborative, etc.).
Il vise notamment à identifier :
• les processus sociaux à l’oeuvre dans les pratiques d’achat ;
• l’influence des facteurs sociaux et économiques sur les décisions des individus ;
• l’impact de l’action des industriels, des distributeurs, des professionnels du marketing et de la publicité ;
• et, plus largement, les évolutions des conduites de consommation dans un univers commercial omniprésent où règnent à la fois des possibilités de choix
informés et des dispositifs d’encadrement marchand renouvelés.

In press, El Euch Maalej, Frochot et Salvador (2017), Le rôle de la restauration gastronomique dans la valorisation des produits alimentaires localisés, DM

Décisions marketing - N°85, Janvier-Mars- 2017

 

La consommation de produits alimentaires localisés est une tendance de fond depuis ces dernières années. Néanmoins, ces produits souffrent encore d’un manque de visibilité auprès des consommateurs. Outre les acteurs de la grande distribution et les acteurs traditionnels (producteurs locaux, collectivités locales, etc.), les chefs étoilés communiquent eux aussi sur les produits localisés. Cette étude qualitative montre que le restaurant gastronomique participe à la communication des produits localisés, et qu’en retour, ces derniers contribuent à l’ancrage territorial de l’établissement. Les résultats de cette étude permettent de faire des recommandations tant aux chefs qu’aux acteurs de la filière afin de mieux valoriser les produits localisés. 

 

The role of gastronomical restaurants in the promotion of localized products 

 

The consumption of local food products has been a growing trend over the past few years. However, these products suffer from low visibility with the general public. In addition to supermarkets and traditional actors (local producers, local authorities, etc.), Michelin starred-chefs also communicate about local food production. This qualitative study shows that gastronomical restaurants contribute to the promotion of local products, and that these products contribute to the restaurants’ local roots. The results lead to recommendations to help both chefs and producers better promote local products. 

Avez-vous lu ? Richard Ladwein, Malaise dans la société de consommation, EMS, Collection Versus

Pourquoi sommes-nous (presque) tous un peu matérialistes ? Les biens matériels occupent une place incroyable dans nos vies. En consommant, l’individu dessine les contours de sa vie, la modèle selon un schéma qui lui est propre. Consommer beaucoup, ou plus que nécessaire, c’est être matérialiste. Mais peu de personnes acceptent de se considérer comme matérialistes. Pourtant dans les pays développés un matérialisme diffus se répand dans toutes les couches de la société. Un petit pas grand-chose qui fait que l’on consomme un peu trop. Ce petit pas grand-chose nous l’avons appelé le matérialisme ordinaire.

L’objet de cet essai est de déconstruire les rouages de la relation que nous entretenons avec nos possessions matérielles. Comment et pourquoi nous attachons-nous à certains objets et pas à d’autres et pourquoi achetons-nous systématiquement un peu trop de biens matériels ? Quelles relations existe-t-il entre le matérialisme, les différentes formes de consommation, la construction identitaire et les valeurs des individus dans un environnement social incertain ? Que penser de la socialisation économique et des questions de société que pose le matérialisme ? Telles sont les questions fondamentales posées dans cet essai qui nous permettront de mettre en évidence la logique et la dynamique du matérialisme ordinaire dans la vie quotidienne.

Commander : Richard Ladwein (2017), Malaise dans la société de consommation, Essai sur le matérialisme ordinaire, EMS, Collection Versus.