Bénédicte Pierron

Doctorante à l'Université de Rouen, Laboratoire NIMEC, axe "consommation, socialisation et expérience"

Après un parcours 100% marketing, multi secteurs, multi-produits, je me suis formée à la sémiotique, outil structurant d’analyse pour comprendre l' éco système, source culturelle des interactions individuelles de consommation. J’appartiens à une génération qui a assisté à une transformation du marketing avec les perspectives passionnantes et enrichissantes ouvertes par l’univers digital. Je me suis plus spécifiquement centrée sur le décryptage de l’interaction du consommateur avec son smartphone. La thèse m’est apparue comme l’outil le plus abouti pour une contribution à la recherche.

 

Projet de thèse (sous la direction d'Eric Rémy, Université de Rouen, NIMEC)

Beauté et beauté connectée, l’influence du digital sur le soin de soi, et la perception de soi, du discours à l’incidence sur les pratiques.

Cette recherche est une investigation du marché émergent de la beauté connectée avec un regard plus spécifique sur l’interaction « femme-smartphone » dans les pratiques de beauté. Interaction sur laquelle capitalise fortement l’univers marchand et dont la recherche vise à décrypter la réalité des pratiques. Cette recherche combine l’anthropologie du quotidien et le marketing de la consommation. La sémiotique est également une clef d’analyse. 

 

Selected publications

Pierron B. (2016), Les spécificités sémiotiques d’une application iPhone, Saarbrûcken, Ed. Universitaires Européennes, OmniScriptum GmbH & Co.KG.

Pierron B. (2016),  L’individu et son smartphone, décryptage d’une interaction au rythme de l’immédiat,  Colloque «  @ la recherche du temps, individus hyperconnectés, société accélérée : tensions et transformations », ESCP Paris, 8-10 Juin.

 

Contact : benedictepierron@free.fr